Site officiel de la commune d'Orzens

Infos pratique

Administration communale
Rue des Fontaines 1
1413 Orzens

Tél : 021 / 887 83 81
Fax : 021 / 887 83 81

orzens[at]bluewin.ch

Ouverture du bureau :

Mardi 8h00 - 10h00

BIENVENUE !

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site communal d'Orzens !

Fontaine Orzens sous la neige Vue a�rienne Eglise d'Orzens

 

Bienvenue à Orzens

A mi-chemin sur la route d’Yverdon-les-Bains à Bercher, Orzens allonge son territoire sur les larges pentes de la rive gauche de la Mentue et de ses affluents le Sauteruz et la Greylaz. Orzens se distingue depuis les premières pentes du Jorat, aux confins du plateau du Gros-de-Vaud et, peut-être, déjà dans le Nord vaudois. Les routes qui traversent le village viennent d’Ursins, d’Essertines ou de Pailly et elles se dirigent vers Oppens, Bioley-Magnoux, Gossens ou Cronay, toutes communes limitrophes.

L'orthographe d'Orzens a bien évidemment évolué au cours des siècles: d'Orsens en 1177, Orseins en 1228, la commune pris son patronyme actuel à une date indéterminée. Au Moyen Age, Orzens fit partie de la seigneurie de Saint-Martin du Chêne, puis de celle de Bioley-Magnoux. Au XIVe siècle, une famille de chevaliers, portant le nom de l'endroit, y acquit des droits féodaux. Devenue seigneurie, cette terre passa, par héritage, par mariage ou même par vente, dans les mains de diverses familles jusqu'en 1798.

Aujourd'hui, Orzens est un petit village d'un peu plus de 200 habitants particulièrement privilégié: pas d'autoroute, pas de voie de chemin de fer, pas d'activité polluante ou bruyante. Loin des «bruits de la ville», mais proche des centres économiques, les habitants et les autorités du village sont conscients de leur chance, mais ne perdent pas de vue qu'un développement, pour discret et calculé qu'il soit, n'en reste pas moins indispensable si la commune veut non seulement garder une certaine indépendance, mais tout simplement continuer à vivre sereinement.

D'autres projets ont été récemment menés à bien, parmi lesquels il faut nommer la rénovation d'un bâtiment communal et la création d'une place de jeux pour les enfants. Ces deux infrastructures ont été voulues afin de favoriser les rencontres entre petits et grands de la commune et d'ailleurs.

Pour le futur, la commune fourmille de projet. Il ne reste plus qu'à les réaliser...

Thierry Perey